De nombreux logiciels de GED existent sur le marché. Mais tous ne bénéficient pas de la même maturité et diffèrent en matière de fonctionnel.

Les socles des logiciels de GED se ressemblent avec des fonctionnalités d’archivages de tous types de documents, la LAD/RAD, des fonctions collaboratives, la gestion et le suivi de tâches. Mais pour se différencier, il est important d’innover constamment en fonction des attentes utilisateurs. Voyons quelles sont les tendances émergentes de la GED de demain. Et notamment celles qui pourraient apporter des réponses à ces nouveaux besoins.

logiciels de GED

Logiciels de GED et performance de classement

A l’ère du Big Data, l’archivage de données connait un accroissement toujours plus important. Les fonctions de classement doivent évoluer en parallèle. Sans quoi un classement manuel de document dans la GED deviendra aussi peu efficace que pour des archives papier. Dès lors, et comme tout bon système d’archivage, les systèmes de classement automatique sont amenés à devenir de plus en plus performants. L’un des vecteurs d’amélioration du classement automatique des documents est l’auto-apprentissage.

Aujourd’hui, le classement repose encore trop souvent sur une vision arborescente et hiérarchique pour la gestion des documents archivés. Or, un même document a du sens pour plusieurs dossiers ou plusieurs utilisateurs. Pour répondre à ce besoin utilisateur, le classement hiérarchique est amené à être remplacé par un classement multicritères, fonctionnel et intuitif.

Logiciels de GED et mobilité

Comme les documents et les informations, les personnes circulent elles aussi de plus en plus. La mobilité sur le village planétaire est devenue un enjeu de performance et de réactivité. Or, les outils que propose la GED sont souvent installés sur des ordinateurs de bureau avec aucun degré de mobilité. Pourtant, disposer de sa GED n’importe où représente un véritable avantage. En matière de prospection commerciale par exemple.

Les logiciels de GED devront donc s’adapter aux nouveaux outils mobiles. Ceux-ci se sont largement démocratisés ces dernières années, comme les smartphones et tablettes. Dans le cadre de travaux collaboratifs, la possibilité de synchroniser les documents à distance sans être relié à un réseau d’entreprise risque de devenir incontournable. Bien évidemment, ces évolutions vont de pair avec l’émergence de réseau sans fil. Un système toujours plus performant comme avec la norme LTE-Advanced.

Ces quelques pistes mises en avant de manière non exhaustive visent à créer un dialogue entre éditeur de GED et utilisateurs. Nous sommes à l’écoute de votre vision de la GED de demain. Nh’ésite pas à la partager dans les commentaires !

Partager cet article ...Share on FacebookEmail this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn