La GED est-elle différente de la GEIDE ? C’est une question qui revient fréquemment au cours des échanges entre notre équipe d’experts et nos lecteurs. Il nous semblait donc opportun d’éclaircir la confusion qui gravite autour de ces deux notions qui soulèvent le débat …

La GEIDE signifie “Gestion électronique d’informations et de documents de l’entreprise”. Cependant, certains préfèrent retenir “Gestion électronique de l’information ou de documents existants” pour définir ce sigle. Notamment pour ne pas limiter le champs d’application de ces solutions logicielles uniquement aux entreprises.

la geide et la ged

GEIDE et GED : deux sigles pour un même type de logiciel

Coupons tout de suite court à ce faux débat ! Il n’existe aucune différence entre GEIDE et GED (Gestion électronique des documents). Si le premier est moins employé que le second, il s’en démarque par la volonté de souligner que les logiciels de GEIDE gèrent de l’information au sens large. Et non pas seulement aux documents. L’utilisation du mot GEIDE, c’est aussi une volonté de franciser le sigle GED. Parfois, on trouve aussi le terme DMS pour Document Management System – en anglais – qui peut faire référence aux prémices de la GED.

GEIDE une gestion plus large des flux d’informations

Dès lors, l’une des questions qui subsiste est pourquoi utiliser deux sigles différents pour une seule et même chose ? Si le terme GED apparaît dans les années 80, avec une volonté de transformer les documents papier en données numériques, l’arrivée de l’e-mail et d’autres formes de communication à pousser amener des éditeurs de solutions GEIDE à prendre en compte cette évolution.

En effet, la dématérialisation des données n’attache plus les informations à un document. Si l’évolution des logiciels permettant la gestion électronique des documents est réelle quant à leur capacité à gérer de nombreux nouveaux flux, l’utilisation du terme GEIDE demeure moins répandue bien qu’il soit plus précis.

Partager cet article ...Share on FacebookEmail this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn